Share

Illuminer sa décoration avec la lampe à l’huile ancienne

Une lampe à l’huile ancienne éclaire aussi bien qu’une bougie, mais elle a en outre l’avantage de résister aux coups de vent et, l’été, de ne pas attirer les moustiques comme une lumière plus vive le ferait. De plus, c’est un objet très esthétique à avoir dans son intérieur, qui reproduit de nos jours la luminosité dorée des lampes à l’huile utilisées par les Romains de l’Antiquité.

Composition d’une lampe à l’huile ancienne

Historiquement, la lampe à l’huile ancienne se compose d’un réservoir central contenant l’huile, d’une queue pour la tenir sans se brûler les doigts, ainsi que d’un bec d’où sort la mèche à enflammer. À l’époque romaine, la lampe était le plus souvent moulée en terre cuite ; mais par la suite, le corps a été façonné en cuivre ou en laiton.

Les plus anciennes ressemblent volontiers à la lampe d’Aladdin : un corps unique en terre cuite ou en cuivre avec une mèche au bout. Mais le design des modèles les plus récents (et quand on dit récent, on parle du milieu du XIXe siècle) s’apparente à celui des lampes à pétrole, qui lui furent ultérieures : une base contenant le combustible, une mèche réglable et un corps en verre.

Comment l’utiliser ?

Une lampe à l’huile ancienne mode fonctionne donc avec… de l’huile. Si l’on remonte dans le temps, le type d’huile utilisé a pu varier :

  • Huile végétale
  • Huile minérale
  • Huile de baleine
  • Graisse animale

Mais aujourd’hui, si vous possédez un tel luminaire, il est plutôt conseillé d’utiliser de l’huile végétale : huile d’olive ou, à défaut, huile parfumée pour lampes. C’est celle-ci qu’utilisaient les Romains, grands consommateurs de ce type d’éclairage. Elle se verse dans le réservoir par le trou central.

Pour la mèche, on utilise une cordelette de chanvre ou de coton : 3 ou 4 mm de diamètre suffisent, et une longueur de 10 cm environ. La mèche s’introduit dans la lampe en passant par le bec, duquel on laisse dépasser un morceau de 1,5 à 3 cm.

Astuce : si vous fabriquez votre propre mèche, faites des nœuds sur la cordelette à intervalles de 2 cm. Ainsi, lorsque la mèche s’est consumée, il vous suffit de tirer jusqu’au nœud suivant et de poser celui-ci sur l’arête du bec (fonctionne pour une lampe à l’huile en terre cuite, allongée, façon lampe d’Aladdin).

Illuminer sa décoration avec la lampe à l’huile ancienne 2

Un peu d’histoire pour nous éclairer

La lampe à l’huile remonte au Néolithique, lorsque nos ancêtres pratiquaient la peinture rupestre en s’éclairant à l’aide d’une torche badigeonnée de graisse animale et enflammée. En Mésopotamie, leur usage, rendu possible par de l’huile minérale, est attesté comme étant une pratique courante. Et les Romains, à leur tour, en raffolaient, comme le prouve la collection dédiée exposée au musée du Louvre.

La lampe à l’huile ancienne version doit répondre à deux problématiques :

  • Trop visqueuses, les huiles montent difficilement dans la mèche par capillarité ;
  • Les mèches finissent par charbonner et s’éteindre.

Les inventions du XVIIIe et du XIXe siècles contribuent à stabiliser le système : le réservoir latéral qui permet à l’huile d’être poussée vers le bec sous l’effet de son propre poids ; des mécanismes d’horlogerie alliés à une pompe font monter l’huile dans le brûleur ; etc.

La lampe à l’huile disparaît avec l’avènement de la sa consœur à pétrole : cette substance, plus fluide que l’huile utilisée jusque là, monte plus facilement vers la mèche. Désormais, une lampe à l’huile ancienne ne se trouve plus que sur le marché de l’antiquité.

Où dénicher une bonne occasion ?

Pour trouver une lampe à l’huile ancienne de nos jours, vous n’avez pas 50 solutions : il faut chiner, physiquement ou virtuellement. Vous accéderez à votre bonheur :

  • En brocante ou aux puces ;
  • Dans les foires ;
  • Dans les magasins de vieilleries ;
  • Sur Internet : sites d’occasions, d’enchères, de particuliers…

Pour ce qui est du prix, comptez 50€ environ.

L’autre solution consiste à la faire fabriquer. Des artisans proposent la lampe à l’huile à l’ancienne avec un savoir-faire qui se rapproche de l’art romain, pour environ 16€ pièce.

Illuminer sa décoration avec la lampe à l’huile ancienne 3

Fabriquer sa propre lampe à l’huile ancienne mode

Enfin, il est toujours possible de fabriquer sa propre lampe à l’huile. Pratique si vous partez faire du camping ou si l’électricité fait des siennes un soir de tempête, vous pouvez en construire une très facilement :

  • Avec un simple pot à couvercle à visser, ou avec un verre et un bouchon flotteur ;
  • Avec une bande de tissu en coton pour faire la mèche ;
  • Avec une bouteille d’huile végétale ;
  • Et bien sûr, des ciseaux et un bon couteau.

Vous trouverez les étapes de fabrication de votre lampe-minute sur cette page, agrémentée de conseils d’utilisation qu’il ne faut surtout pas ignorer !