Share

Faire des rénovation sans détériorer l’authenticité de son habitation

De nombreux propriétaires hésitent à se lancer dans des travaux de rénovation de leur maison, de peur de détériorer son authenticité. Les maisons anciennes, notamment les vieilles demeures, résidences secondaires, gîtes et autres bâtiments authentiques possèdent un charme intrinsèquement lié à leur vétusté. Façade ancienne, boiseries, charpente apparente, vieille cheminée. Autant d’éléments qui donnent à une maison son charme authentique, et auxquels on doit prêter une attention toute particulière avant d’entamer tout travail de rénovation (isolation, maçonnerie, électricité, plomberie) Comment concilier et techniques modernes et charme ancien ? Comment faire des rénovations sans détériorer l’authenticité de son habitation ?

Rénover une habitation sans dénaturer son authenticité

Le respect de l’authenticité du bâti rural ancien est primordial lors de travaux de rénovation, afin de ne pas dénaturer l’authenticité d’une habitation, et sa valeur immobilière. Il faut donc porter une attention particulière au choix de l’architecte et des artisans qui vont agir sur le projet. Mais aussi des techniques utilisées. Les travaux de maçonnerie par exemple,  doivent être faits à l’ancienne : pierres récupérées sur place, mortier et enduit à la chaux, pierres de taille, linteaux en chêne essentiellement récupérés sur place.

Pour la menuiserie et les sols, on peut se permettre de faire des concessions plus facilement. Vous tenez à vos vieilles poutres apparentes, mais elles commencent à s’encrasser ou à ternir ? Redonnez-leur leur aspect d’antan en les ponçant avec du papier de verre grain fin ou de la laine de fer, puis frotter avec un chiffon imbibé de térébenthine. Dans les cas les plus extrêmes, si les poutres sont très encrassées, peintes, ou plâtrées, il est possible d’utiliser une sableuse pour décaper le bois. L’appareil peut se louer, mais il est recommandé de faire appel à un professionnel.

Des travaux de rénovations dans les règles de l’art

Votre habitation est naturellement soumise à l’épreuve du temps, ce qui laisse des traces. Certaines sont physiques (murs ternis, fissurés, sols rayés, tâches d’humidité) d’autres se ressentent autrement (sensation de froid due à une mauvaise isolation). Si vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation énergétique comme la réfection de la toiture, isolation des combles (perdus ou habités) des murs extérieurs, des sols et des fenêtres ou encore le remplacement des appareils de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire, certains matériaux d’éco-construction permettent renforcer efficacement l’isolation de l’habitat sans détériorer son aspect d’origine et son authenticité. Poser des rouleaux de laine de verre, d’ouate de cellulose, de fibre de bois ou encore de chanvres, qui sont des matériaux minces mais dont les propriétés d’isolation thermique sont particulièrement efficaces, permet d’améliorer le confort de la maison tout en conservant l’aspect d’origine.

Vous tenez à votre vieille cheminée ? Améliorez sa performance en installant une chaudière centrale insérée. Votre chaudière consomme trop ? Remplacez-la par une chaudière à granulés de bois, moins énergivore et tout aussi efficace.

Vos murs font grise mine ? Les mousses, lichens, ou champignons verdissent ou jaunissent tous les supports, pour s’en débarrasser sans dénaturer l’aspect d’origine de votre façade, deux solutions : enduit ou peinture. Mais avant cela, un diagnostic de la façade s’impose afin de déterminer les matériaux et les techniques qui sauront lui redonner toute sa grandeur d’antan. On commence par un nettoyage et un décapage en profondeur afin d’enlever les éventuelles taches et autres signes de l’épreuve du temps.