Share

Différents types de capteurs de pression

Appelés également « sondes de pression », les capteurs de pression sont des équipements qui, après avoir mesuré une quantité physique, la traduisent en signal électrique analogique ou optique. Si les capteurs de pression sont notamment utilisés en industrie agro-alimentaire et en météorologie, il en existe de plusieurs technologies et de plusieurs types. Quels sont les différents types de capteurs de pression ? Découvrez-les à travers cet article !

Le capteur de pression absolue

Le capteur de pression absolue a une mesure qui est faite par rapport à la pression du vide. Il donne une valeur en partant d’une référence de vide qui est scellée au niveau du capteur. La sonde de pression absolue est utilisée essentiellement en météorologie pour identifier la pression atmosphérique. Elle sert, dans l’industrie agroalimentaire, à assurer un certain niveau de vide à l’intérieur d’un emballage.

Les capteurs de pression absolue ont un raccord de pression unique qui offrent, à l’air qui doit être évalué, la possibilité d’entrer dans le système.

L’avantage de la sonde de pression absolue réside dans le fait que les variations de la pression d’air n’apportent aucune modification à la pression mesurée.

Au moment de porter son choix sur un capteur de pression, il est nécessaire, pour l’utilisateur, de prendre en compte ses besoins ainsi que ses différences.

Le capteur de pression différentielle

Comme l’indique son nom, le capteur de pression différentielle a pour mission de mesurer une différence négative ou positive entre deux pressions, au moyen de 2 raccords de pression. La sonde de pression différentielle permet aussi de mesurer les pertes de charge ainsi que les niveaux de fluide et de débits.

Ce type de capteurs est surtout sollicité en médecine pour mesurer les échanges en génie climatique et respiratoires. La pression différentielle se mesure et se contrôle à tout endroit où la différence de pression peut s’avérer importante. Ses domaines d’utilisation se trouvent être les salles de laboratoire, d’opération ainsi que les salles blanches

Le capteur de pression relative

La pression relative se révèle comme étant une pression qui va au-delà de celle atmosphérique. C’est le type de pression le plus utilisé, en raison du fait que les capteurs, pour la plupart, sont assujettis à la pression atmosphérique et mesurent, de ce fait, en relatif.

Au niveau du capteur de pression relative, la pression atmosphérique ambiante est ce qui représente la référence. Les capteurs de pression relative sont en mesure de procéder à l’affichage de pressions positives quand la pression mesurée se trouve être plus forte que la pression atmosphérique. Ils peuvent, dans le cas contraire, afficher des pressions négatives. C’est le type de capteurs que l’on sollicite pour le contrôle de la pression qui se trouve au niveau des pneus.

A l’instar des capteurs de pression absolue, les sondes de pression relative ont un raccord de pression unique. En ce qui concerne la pression ambiante, elle entre par le derrière de la membrane de la sonde, par un tube ou par une fente.

Voilà en résumé ce qu’il convient de retenir sur les différents capteurs de pression disponibles sur le marché. Consultez cet article pour trouver les meilleurs entreprises de câblage électrique ici.